• Ségolène Royal : le pays attend « le bon deal », entretien donné dans LES ECHOS, 19 Mai 2006


    " Plus de performance économique mais plus de justice sociale : c'est l'accord gagnant-gagnant entre les entreprises et la collectivité que prône Ségolène Royal. Pour « Les Echos », la « candidate probable » à l'investiture socialiste pour 2007 parle sans tabou de la flexibilité, des 35 heures, du coût du travail. Sa conviction : le vieil antagonisme capital/travail peut être dépassé."

    PROPOS RECUEILLIS PAR FRANÇOISE FRESSOZ ET ELSA FREYSSENET

    Retrouvez l'ensemble de l'entretien en cliquant sur http://www.lesechos.fr/info/rew_france/200076555.htm

  • Commentaires

    1
    Mardi 23 Mai 2006 à 10:05
    En passant par la Lorraine
    avec ses sabots, recontrée le beau Jean-Pierre avec ses sabots dondaine.../ Plus sérieusement, la Lorraine dans son ensemble a donc fait son choix ?
    2
    Mardi 23 Mai 2006 à 10:07
    Je n'espère pas
    Chach, je n'aimerais pas que le ou la candidate socialiste à la Présidentielle soit celle qui préconise dans cette interview des Echos, l'obligation pour les salariés d'adhérer à un syndicat...
    3
    Mardi 30 Mai 2006 à 20:23
    Reponse au commentaire de Chachlik
    La prise de position de Jean-Pierre Masseret n'engage que lui. Il ne s'est ni prononce au nom de la Moselle, ni au nom de la Lorraine, ni au nom de la majorite du Conseil Regional. Nous espérons que la Lorraine sera derrière Ségolène Royal. En tout cas nous allons nous employer pour cela. Le Comité de Soutien 57
    4
    Mardi 30 Mai 2006 à 20:30
    Reponse au commentaire de trentenerfs
    Segolene Royal dans son interview dans Les Echos de la semaine passee fait effectivement une proposition d'un syndicalisme de masse qui passerait par une adhésion obligatoire à un syndicat. Pour l'instant ce n'est qu'une suggestion.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :