• La démocratie participative des Jeunes au Conseil Régional de Lorraine (Texte issu du site internet du Conseil Régional de Lorraine)

    Le Conseil Régional des Jeunes : un autre outil pour développer la démocratie participative



    La démocratie participative ? Comme son nom l'indique, elle doit permettre d'associer l'ensemble des citoyens à la décision votée par les élus. La tranche d'âge «16/23» a ses propres préoccupations mais aussi un avis sur la vie en Lorraine. Il fallait donc créer un lieu d'écoute et débat spécifique car nous devons construire et décider ensemble.



    Mais pour décider ensemble, il faut que chacun ait les mêmes informations. Il faut donc que ceux qui ont cette information la partagent de façon compréhensible et évitent le langage «techno» !



    Il faut aussi faciliter l'accès à cette information et le meilleur moyen aujourd'hui, celui qui touche le plus de monde, c'est l'internet.



    Le Conseil Régional de Lorraine s'emploie à trouver les meilleures solutions pour faciliter cet accès à l'information. Le Conseil Régional des Jeunes pourra sans doute apporter son éclairage sur cette question aussi.



    Tout comme il pourrait se saisir du projet de rapprochement entre élus et citoyens. Car on ne peut pas ignorer la «fameuse fracture sociale» qui éloigne les citoyens des élus et donc des décisions. On aura tous constaté que les «jeunes majeurs» n'échappent pas à la faible participation constatée au moment des élections. Et c'est bien pour réduire cet espace trop important entre citoyens et élus que la majorité régionale a souhaité mettre l'accent sur la «Démocratie Participative».

    En résumé, afin de réduire la fracture, il faut donc «faire de la place» aux acteurs Lorrains - et donc y compris aux jeunes acteurs dans la chaîne de décisions pour :
    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>
    - qu'ils aient une information lisible et compréhensible,
    - qu'ils aient des espaces d'échange avec les élus,
    - qu'ils aient des réponses aux questions qu'ils posent!

    En travaillant ensemble, élus et citoyens, quelque soit leur âge, doivent renouer le dialogue et prouver ainsi que chacun est à l'écoute de l'autre et que chaque expression permet la construction de «d'outils en commun» pour tous ! Les 73 jeunes élus pourront ainsi prouver que «c'est possible !»


    Les questions de la «construction de la citoyenneté» mais aussi du «savoir être» seront probablement débattues par les élus du CRJ ... S'ils considèrent devoir l'aborder ou si les adultes les saisissent de cette question ! 


    Nous leur proposerons quelques axes de travail ; ainsi, le développement de la citoyenneté peut s'énoncer de la façon suivante



    - porter et de s'approprier les règles qui guident le «vivre ensemble»

    - être acteur, partout, de ce «vivre ensemble» : à l'école, dans son quartier, dans son club de sport, son association, sa fac, son entreprise



    - ainsi modifier l'image bien trop répandue du jeune uniquement contestataire voir même seulement casseur !

    - montrer à tous que, quelque soit l'âge, qu'on peut passer du stade «spectateur» ou stade responsable de ses actes».<o:p> </o:p>
     

    Parce qu'ils ont largement prouvé leur capacité de mobilisation pour les causes humanitaires, sociales ou de solidarité, nous sommes déjà persuadés que les jeunes élus confirmeront leur intérêt pour des projets associatifs de solidarité internationale ou culturels. 

    En matière de Démocratie Participative et de Citoyenneté, comme dans d'autres domaines, la Lorraine a la possibilité d'être exemplaire et ainsi de devenir la première région à développer concrètement ce concept. En instituant le CRJ, les élus du Conseil Régional sont persuadés que les 16-23 ans participeront activement à son développement !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :