• Du droit de vote au droit à la candidature

    Le vote des femmes résulte d'une ordonnance du 21 avril 1944 prise par le Gouvernement provisoire du général de Gaulle, à Alger : «Les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes». Il n'était que temps... En effet, les Françaises sont parmi les dernières femmes du monde occidental à acquérir le droit de voter et celui de se faire élire.


    Le 29 avril 1945, les élections municipales donnent l'occasion aux Françaises de voter pour la première fois de leur Histoire.

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Bien entendu, nous avons eu quelques femmes ministres, il y a même une ministre aux armées et on se souvient comment le meilleur des premiers ministres de droite, Alain Juppé, en a traité certaines. Il avait inventé le Contrat Nouvelle Embauche avant l'heure.

    <o:p> </o:p>

    L'élection présidentielle est une rencontre entre le peuple et un individu. Il faut que le candidat ou la candidate soit en accord avec les électeurs.


    Le parler vrai de Ségolène Royal dérange.


    Elle dérange parce qu'elle dit à haute voix ce qu'elle voit, la réalité du terrain.


    Elle dérange à droite et encore plus à gauche. Ce qui me semble grave, c'est qu'au sein de notre propre parti, ceux que l'on appelle les « éléphants » confondent et se trompent de cible quand ils voient Ségolène en adversaire.


    Il est préférable d'oublier ces faux amis. Comment peut-on sortir des phrases comme « Qui va s'occuper des enfants » ou du type  « Voici mon programme et mon programme n'est pas Voici » ou « l'élection n'est pas un problème de mensurations ». C'est insultant pour les sympathisants socialistes et c'est insultant pour les femmes.

    <o:p> </o:p>

    C'est insultant pour les Socialistes qui ont produit un programme qui servira de canevas au candidat et à l'unique candidat élu par l'ensemble des camarades pour incarner le même idéal et c'est insultant pour les femmes qui se battent pour faire valoir leurs droits.


    Aussi, les femmes auront gagné quand il n'y aura plus de ministère au droit de la femme et que la parité sera aussi dans les exécutifs. Les femmes, à l'image de Ségolène Royal, auront gagné le jour ou il faudra créer un ministère de la Parité pour ne pas léser les hommes...

    <o:p> </o:p>

    Le droit de vote a été acquis tardivement et, il semblerait que le droit à la candidature dans notre parti ne soit pas encore totalement accepté, alors même qu'une grande partie des citoyens sont prêts à élire une femme.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :